Territoires : Aveyron, Ardèche, Lot, Drôme / Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes


Aller à la rencontrer de ceux qui ont choisi de sortir du système pour fonder leur contre-société, via l’enracinement, le retour à la terre, l’isolement, la pratique de la chasse, la quête de l’autonomie dans un courant de pensée éco-résilient. Ce projet trouvera sa finalité dans une série de photographies réalisées dans différents noyaux de résistance individuelle, familiale ou collective dans le sud de la France.

Brunet(c)Nanda Gonzague
© Nanda Gonzague

Née en 1977, Alexa Brunet est une photographe française diplômée de l’Art College de Belfast en 1998 et de l’ENSP d’Arles en 2001.

Elle travaille principalement pour la presse, les collectivités et des organismes indépendants. Elle mène par ailleurs des projets personnels en France et à l’étranger en collaboration avec des rédacteurs et des artistes.

Influencée par le cinéma, la peinture et la littérature, Alexa Brunet réalise depuis quelques années des photographies symboliques, qui mêlent l’absurde, l’humour et le poétique. À travers des images scénarisées, elle donne à voir son interprétation de sujets de société tel que les pièges de la technologie, l’habitat, les croyances ou les dérives de l’agriculture industrielle.

Alexa Brunet est régulièrement invitée en résidence et expose dans des musées et des festivals : MAP (Toulouse), Les femmes s’exposent (Houlgate), les Photaumnales (Beauvais), Biennale d’Architecture de Venise, Images Singulières (Sète), les Transphotographiques (Lille), Centre Atlantique de la Photographie (Brest), Rencontres Internationales de la Photographie (Arles).

Elle a reçu de nombreux prix et soutiens pour son travail. Elle a publié les ouvrages POST, ex-Yougoslavie, Dystopia et Abrégé des secrets aux éditions Le bec en l’air, Habitants Atypiques aux éditions Images en Manœuvres et En Somme aux éditions Diaphane. Ses images sont diffusées par Pink/SAIF, elle fait partie du collectif transit. Elle vit et travaille en Ardèche.

Accéder au site du photographe