Territoires : Valras-Plage, Hérault / Occitanie


Érosion de la côte, montées des eaux : la station balnéaire de Valras-Plage a été la première ville du littoral méditerranéen à documenter ces phénomènes et a aménagé de puissantes digues pour y faire face. Pourtant, elle s’engage aujourd’hui et pour la première fois, dans la construction d’un colossal projet immobilier « en première ligne ». C’est ce paradoxe qu’il nous faut questionner en photographiant l’ambiance des vacances et en confrontant cette apparente indolence aux signes de l’imminence du danger.

Cyril Abad
Théo Combes © Federico Drigo

Né à Montpellier en 1993, il a suivi une formation de technicien photographe à l’ESMA à Montpellier puis a obtenu, en 2017, son diplôme à l’ETPA à Toulouse. Il travaille régulièrement pour la presse, essentiellement pour le quotidien Libération et Le Monde. En 2019, il a reçu la bourse Laurent Troude pour son projet débuté en 2017 et toujours en cours autour de la Méditerranée et des enjeux, historiques et actuels, de l’immigration. Ce travail a été présenté à la Galerie Le Château d’Eau à Toulouse en 2021. Il est l’un des six jeunes photographes auxquels l’Association CétAvoir a passé commande dans le cadre du projet « La France vue d’Occitanie ». Ce travail collectif a été exposé au Centre photographie documentaire de Sète en 2022 et a fait l’objet d’un livre aux éditions Lamaindonne. Parallèlement, il se consacre à des reportages photographiques personnels autour du bassin méditerranéen. Son intention est de proposer une photographie qui questionne et documente les grandes problématiques sociales de ce territoire.

Accéder au site du photographe