Territoire : Île-de-France


Documenter l’impact du confinement sur la vie des adolescents (15-20 ans) face à la fermeture des lieux de sortie nocturne, essentiels à cet âge de la vie et lieux de cohésion sociale. Adolescence vient du latin adolescere, qui signifie « grandir », et plus spécifiquement « celui qui est en train de grandir », cette suspension dans le développement profond est bouleversante pour chacun d’entre eux. Il s’agit de mesurer ce que cette mise entre parenthèses brutale dans la sociabilisation par la musique et la danse a provoqué.

Marie Quéau
©Krilor

Marie Quéau vit et travaille à Paris depuis sa résidence à la Cité internationale des arts en 2017. Son travail fut exposé au Centre Photographique d’Ile-de-France, au Salon de Montrouge, au Festival de Mode et de Photographie de Hyères, à la Filature de Mulhouse, à la Galerie MyMonkey ainsi qu’à la galerie Michel Chomette. Débuté en 2013 son projet Odds and ends reçoit le soutien du CNES, de la DRAC Grand Est, du CEAAC ainsi que du CNAP avec la bourse documentaire pour la photographie contemporaine. Elle travaille également pour la presse sportive : Entorse et L’Equipe Mag. Handbook et sa version alternative sont publiés chez September Books. Fin 2018, elle est Lauréate de la Résidence Sur Mesure de l’Institut Français pour un voyage de recherche au Brésil et expose en novembre 2019 sa série Le Royaume à la Galerie Madé. Odds and ends est paru en janvier 2021 chez Area Books. Elle est également lauréate de la commande nationale Regards du Grand Paris (Atelier Médicis / CNAP) pour sa cinquième édition. Elle collabore avec le musicien December depuis plusieurs années : cover, clip, résidence, festival. Bas Monde, son exposition personnelle débutera en juin au Centre Culturel de Freibourg en Allemagne, dans le cadre de la Biennale de Mulhouse. Son travail Le Royaume sera publié chez Loose Joints en novembre 2022.

Accéder au site du photographe