Anaïs Oudart - Héroïnes 17

Anaïs Oudart - Héroïnes 17
12622

FATOU, 24 ans.
« J’ai vécu et vu beaucoup de violences au sein de ma famille. Au Sénégal, pendant deux ans, j’ai été enfant esclave, enfant qui travaille. J’avais neuf ans. Arrivée chez ma mère, en France, l’ambiance était macabre. Je me suis vite retrouvée dans la réalité, dans la rue. J’ai essayé de faire du mieux que je pouvais. Je dirais que la rue m’a apportée une certaine maturité, que les jeunes de mon âge n’ont pas, une certaine méfiance aussi envers l’être humain. Dans la rue, en tant que femme, on peut se faire voler, violer, subir des attouchements sexuels… Bon bref, j’ai vécu tout ça, mais ça m’a rendue plus forte. Aujourd’hui, je veux réussir et travailler dans le domaine des métiers de la mode .»

Anaïs Oudart

Anaïs Oudart

Explorer le site : Commande photographique - photojournalistes